26 C
Cap-Haitien, HT
vendredi, 17 novembre 2017

Histoire des salésiens à la Fondation Vincent

Les salésiens sont arrivés au Cap Haïtien le 18 octobre 1955 pour assumer la direction de la « Maison Populaire d’Éducation, ou Fondation Vincent » une école prévocationnelle qui, en plus des cours académiques, dispensait des cours pratiques de Coupe, d’Ébénisterie, de Vannerie, de Tissage et de Jardinage. Le Gouvernement de la République en confiant cette institution aux Salésiens et en la rattachant à la Section Professionnelle et technique du Département de l’Éducation Nationale, espérait la voir devenir une véritable école professionnelle et technique comme Port-au-Prince (ENAM), avec la section agricole en plus.

Les Salésiens, comme partout, débordèrent bien vite le cadre restreint d’une simple institution d’enseignement. Déjà bien des années auparavant, Mgr Jean Marie jean, évêque du diocèse, encouragé en cela par Mgr Luigi Raymundi, Nonce Apostolique, désirait avoir les Salésiens dans son diocèse comme collaborateurs pour la tâche pastorale.

Les nouveaux venus s’y lancèrent progressivement avec la catéchèse et la pastorale des jeunes du quartier. Des démarches reprises par le P. Henri Garsou et poursuivies par le P. Jacques Mésidor auprès de Mgr Albert F. Coussineau csc, aboutirent en 1961 à l’érection de la paroisse de St Jean Bosco dont le premier curé fut le P. Serge Lamaute. Avec l’érection de la nouvelle paroisse qui s’étendait de la Barrière-Bouteille au carrefour de la Plaine du Nord, le branle est donné à un travail pastoral visant la promotion humaine et religieuse de tout un secteur qui sans être tout à fait abandonné jusque-là,-Vaudreuil, Ste Catherine, Ste Philomène avaient leur chapelle respective – attendait des secours spirituels plus suivis et plus consistants.

L’arrivée des Filles de Marie Auxiliatrice en 1963 devait stimuler et intensifier davantage ce travail pastoral de concert avec les Salésiens.

Avec le temps, le centre géographique de la paroisse s’est déplacé de la Fondation Vincent à Vertières où est érigée par les soins de Mgr. Cousineau, la coquette église de St Jean Bosco.

Les Salésiens du Cap connus pour être de grands travailleurs, très habiles de leurs mains, n’oublient pas pour autant l’essentiel que traduit la devise de Fondateur : « Da mihi animas », la quête préférentielles des « AMES » pour la promotion intégrale de l’homme.

Les Salésiens suivants ont eu jusqu’ici la direction et l’animation de l’œuvre:

  • 1955-1961     P. Henry Garsou (Belge)
  • 1961-1966     P. Jacques Mésidor (Haïtien)
  • 1966-1972     P. Simon Joseph (Haïtien)
  • 1972-1978     P. Jacky Stinkens (Belge)
  • 1978-1984     P. Attilio Stra (Italien)
  • 1984-1986     P. Hector Pascal (Haïtien)
  • 1986-1992     P. Jacques Mésidor (Haïtien)
  • 1992-1998     P. Jacques Charles (Haïtien)
  • 1998-2004     P. Jacques Mésidor (Haïtien)
  • 2004-2010     P. Gérald Jeannot (Haïtien)
  • 2010-2013     P. Jean Paul Mésidor (Haïtien)
  • 2013 à date    P. André Mytilien  (Haïtien)

LA MÉTÉO AU CAP-HAITIEN

Cap-Haitien, HT
nuageux
26 ° C
26 °
26 °
88%
2.1kmh
75%
sam
23 °
dim
25 °
lun
27 °
mar
27 °
mer
27 °