26 C
Cap-Haitien, HT
vendredi, 17 novembre 2017

Mot du Directeur (Ecole Professionnelle)

Chers amis éducateurs : enseignants, parents, personnel de soutien et le staff de la direction,  nous voici au seuil d’une nouvelle année scolaire où nous sommes toujours invités à « accompagner », à faire « grandir », et « émerger » les jeunes qui ont fait choix de notre Centre de Formation Professionnelle (C.F.P.).  Ces jeunes, revenus des vacances, ils (elles) sont pour la plupart bien disposés (ées). C’est à nous de profiter pour bien meubler leur esprit, pour profiter à construire ensemble « connaissance », car ils (elles) sont l’avenir de notre pays.

Ces jeunes vous arrivent pleins de questions, soucieux de trouver réponse aux interrogations qui les assaillent ; mise à part de la profession, ils (elles) ont aussi soif d’écoute, d’attention, d’affection, d’échange et de la vérité. Il va falloir les apprivoiser ; en effet, comme le renard du petit prince de Saint Exupéry ils (elles) sont des êtres assoiffés de relations de confiance, avec les autres, avec la nature, avec l’environnement  et avec Dieu aussi au creux de leur cœur ; ils (elles) sont aussi assoiffés (ées)  de reconnaissance et de sens au sein d’un monde repu de choses, affairé ‘d’avoir’ et au sein d’une société où nous tendons à tout relativiser ; dans une société où il y a tendance à avoir peur de s’engager totalement et définitivement.

Au début de l’année scolaire, nous osons vous rappeler que notre objectif premier c’est d’éduquer les jeunes pour qu’ils soient de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens. Cet objectif est valable en tout temps, en tout lieu et pour tous les secteurs du Centre.

Nous voulons former des jeunes qui :

  • s’aiment et se rendent utiles à leur semblable  par la pratique honnête et qualifié d’un métier ;
  • s’engagent dans le changement social de notre pays, en construisant avec effort et qualification une société plus humaine et plus digne que celle que nous avons aujourd’hui et dont nous nous plaignons si souvent ;
  • soient de vrais animateurs et promoteurs des valeurs chrétiennes.

En effet, comme son nom l’indique, l’Ecole Professionnelle Fondation Vincent, se veut une Maison Populaire d’Education. C’est à nous ‘tous’ (parents, étudiants, professeurs et éducateurs) que revient la charge de réaliser cet objectif. Oui, c’est l’affaire de nous tous. C’est mon centre de formation, c’est ton centre de formation, c’est notre centre de formation.

Le travail est immense, mais ensemble beaucoup de choses sont possibles. Faisons-nous une confiance réciproque et travaillons la main dans la main pour le bien de nos jeunes.

Les fruits de la soixantième

Nous venons de célébrer en grande pompe la soixantième de la présence des salésiens à la Fondation Vincent ; Soixante ans de semence « de bon chrétiens et d’honnêtes citoyens » Et maintenant quels sont les fruits que nous pouvons rêver et espérer de cette soixantième au sein même de notre établissement ?

En voici six (6) :

  1. Le Bon Chrétien et l’Honnête Citoyen : éduquer et former les jeunes pour qu’ils soient de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens dans l’exercice de leur profession.
  2. L’Excellence (compétence et performance) : le jeune doit réussir à l’école, ce qui va lui permettre de réussir dans la vie (comme citoyen terrestre) mais il doit pouvoir aussi réussir sa vie (comme citoyen céleste).
  3. La Propreté en tout et partout : cultiver le goût de l’ordre, de la propreté, de l’hygiène personnelle, en d’autres termes le goût du beau.
  4. L’amitié durable et sincère : Apprendre aux jeunes à travailler ensemble. Il y a un proverbe africain qui dit : « Si tu veux arriver vite, pars tout seul ; mais si tu veux aller loin, pars accompagné. » «  yon sèl dwet pa manje kalalou…Vous êtes tous différents, mais vous pouvez travailler tous ensemble pour le bien commun. C’est ce qui s’appelle l’amitié sociale, chercher ensemble le bien commun.
  5. L’unité et l’esprit d’équipe dans notre centre de formation, dans notre famille : La malveillance sociale détruit. Et une famille se détruit par la malveillance. Un pays se détruit par la malveillance. Le monde se détruit par la malveillance. Quand il y a la division, le manque de capacité d’unité, il y a la mort. Travaillons pour l’unité.
  6. Le sens d’appartenance : Le sens d’appartenance, c’est la volonté d’appartenir effectivement à une famille, à un centre de formation, à une Institution. Aimez votre centre de formation de toute votre force!

A vous chers parents, professeurs et le Staff de la direction, que le Seigneur vous donne la grâce d’exercer votre mission première, qui est d’enseigner, de construire ensemble « connaissance » sans tomber dans la routine ou la facilité, car le plus important c’est de faire vivre; qu’il vous donne la grâce de comprendre et d’aider ceux qui vous sont confiés, malgré la différence d’âge et de formation, afin qu’ils s’épanouissent chacun différemment, selon son rythme, sa personnalité et ses goût.

Et quant à vous chers jeunes, ayez le désir et le plaisir de connaître et d’apprendre ; ouvrez vous aux autres, certes tout en respectant la « privacy » des autres, mais osons connaître ce que vivent les autres pour qu’ensemble, nous construisons un C.F.P., une famille, une société, où chacun a sa place, une société plus humaine et plus fraternelle.

A vous tous chers (ères) amis (es), je vous souhaite une fructueuse année scolaire 2016-2017 et que les fruits de la soixantième soient abondantes et durables!

Mytilien André, sdb
Directeur

LA MÉTÉO AU CAP-HAITIEN

Cap-Haitien, HT
nuageux
26 ° C
26 °
26 °
88%
2.1kmh
75%
sam
23 °
dim
25 °
lun
27 °
mar
27 °
mer
27 °