Fondation Vincent, une œuvre complexe et vivante

Les salésiens sont arrivés au Cap Haïtien le 18 octobre 1955 pour assumer la direction de la « Maison Populaire d’Éducation, ou Fondation Vincent » une école prévocationnelle qui, en plus des cours académiques, dispensait des cours pratiques de Coupe, d’Ébénisterie, de Vannerie, de Tissage et de Jardinage. Le Gouvernement de la République en confiant cette institution aux Salésiens et en la rattachant à la Section Professionnelle et technique du Département de l’Éducation Nationale, espérait la voir devenir une véritable école professionnelle et technique comme Port-au-Prince Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENAM), avec la section agricole en plus.

Les Salésiens suivants ont eu jusqu’ici la direction et l’animation de l’œuvre.

  • 1955-1961 P. Henry Garsou (Belge)
  • 1961-1966 P. Jacques Mésidor (Haïtien)
  • 1966-1972 P. Simon Joseph (Haïtien)
  • 1972-1978 P. Jacky Stinkens (Belge)
  • 1978-1984 P. Attilio Stra (Italien)
  • 1984-1986 P. Hector Pascal (Haïtien)
  • 1986-1992 P. Jacques Mésidor (Haïtien)
  • 1992-1998 P. Jacques Charles (Haïtien)
  • 1998-2004 P. Jacques Mésidor (Haïtien)
  • 2004-2010 P. Gérald Jeannot (Haïtien)
  • 2010-2013 P. Jean Paul Mésidor (Haïtien)
  • 2013 à date P. André Mytilien (Haïtien)

L’année 2015 marque le 60ème anniversaire de la présence salésienne à la Fondation Vincent. Au fait, depuis l’année dernière (2015) nous devrions célébrer ces 60 Ans, mais puisque cela coïncidait avec les 200 Ans de Naissance de Don Bosco (1815-2015) et que le Recteur Majeur a voulu que le monde salésien célèbre de façon solennelle le Bicentenaire, la communauté du Cap Haïtien avait choisi de célébrer l’année après les 60 Ans.

La Mission de la Fondation Vincent

Notre mission est celle d’accompagner les enfants, les adolescents et les jeunes et de promouvoir leur développement intégral comme des professionnels mais encore et surtout comme des citoyens terrestres et célestes. Pour cela, la communauté éducative s’efforce pour faire de la Fondation Vincent un lieu privilégié d’éducation et de promotion intégrale de l’être humain, par l’assimilation de la culture de façon systématique et critique moyennant une rencontre vivante et vitale avec le patrimoine culturel. Nous voulons que les disciplines enseignées dans le domaine quel qu’il soit ne véhiculent pas seulement une somme de savoirs à acquérir, mais surtout qu’il y ait des valeurs à assimiler et des vérités à découvrir.

Présentation de l’œuvre

Nous sommes sur une superficie d’environ 25 hectares. L’œuvre du Cap-Haïtien, connue généralement sous le nom de Fondation Vincent, est très grande et complexe. Nous sommes actuellement 6 salésiens : P. Jean Lesly Hostin, P. Attilio Stra, P. Pierre Yves Jorcelim, D. Moise Wilkenson, P. Voltaire Guerry Hermilton (actuellement aux études au Brésil, dans le domaine de l’Agriculture), P. Mytilien André. L’œuvre est assez grande et complexe, pour ce, nous devons continuer à travailler en équipe pour faire face à ses nombreux défis.

Les secteurs d’activités de la Fondation Vincent

  1. École Fondamentale : de la 1ère Année à la 9ème Année Fondamentale ;
  2. École Professionnelle : Notre Centre de Formation Professionnelle (C.F.P.) offre pour le moment un curriculum conduisant à un B.A.P. (Brevet d’Aptitude Professionnelle) dans les six (6) filières suivantes : la Mécanique Ajustage, la Mécanique Automobile, l’Electricité, l’Ebénisterie, la Coupe Couture depuis 1955, la Construction Bâtiment en 1995;
  3. L’Ecole Agricole : L’Ecole Agricole de la Fondation Vincent est une institution à but non lucratif fondée le 20 janvier 1992 par les Salésiens de Don Bosco du Cap-Haïtien. Ces derniers ont compris les grandes difficultés que confrontent le peuple haïtien dans le secteur agricole et des ressources naturelles et se sont engagés à trouver une solution à ce grave problème par l’élaboration d’un programme éducatif dans le nord du pays. Ce programme, élaboré sur une période de trois ans, consiste à initier des jeunes de milieu rural, provenant de différents départements, à parvenir à une certaine autosuffisance alimentaire et à former des techniciens de terrain correspondant au profil suivant :
    -Un leader intéressé au travail des champs possédant assez d’expériences pratiques applicables à l’agriculture et à l’industrie agro-alimentaire.
    – Capable d’être un efficace superviseur de ferme.
    – Très conscient de l’importance économique de l’agriculture et de la conservation des ressources naturelles.
    L’Ecole Agricole de la Fondation Vincent prépare des jeunes techniciens de qualification professionnelle agricole d’excellent niveau. Ils reçoivent à la fin de leurs études le diplôme de « Technicien Agronome ».
  4. Enfants en difficulté (Enfants de rue ) : Pour la célébration des 20 ans de Lakay Port-au-Prince, (La Saline), voyant qu’il y avait beaucoup des enfants de rue venant du Cap Haïtien qui arrivaient dans Lakay Port-au-Prince, les Salésiens responsables de ce secteur (PP. Attilio Stra et Pierre Lephène) en accord avec le Provincial des Salésiens en Haïti, ont décidé de créer 1 annexe Lakay Cap, en vue d’empêcher cette migration vers Port-au-Prince, mais leur donner de la chance de rester chez eux ; faire d’eux de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens. Cela a commencé le 20 Janvier 2008. Ces enfants vont à l’école classique de base, et parallèlement ils apprennent un métier ; avec l’aide des éducateurs, on fait la visite des familles en vue d’arriver à une certaine réconciliation avec leurs parents; et après quoi, ces enfants en difficultés (enfants de rue) après quatre (4) ans de formation, sont réinsérés dans la société. Ils sont réinsérés comme des citoyens dignes et honnêtes dans la société. Lakay comprend trois étapes de formation: La Rue, Lakou, Lakay.
  5. Patronage, Centre de jeunes – Activités sportives : durant le weekend et dans les après midi, la Fondation Vincent se transforme en un véritable centre d’études et de récréation pour les jeunes et les adolescents des zones avoisinantes;
  6. Internat et Maison d’accueil : possibilité d’héberger jusqu’à 120 personnes ; pour les moments festifs, camps d’été, tournées avec des étudiants, sessions de formation pour les écoles et les groupes de jeunes qui veulent explorer le Grand Nord etc..

Situation de la Fondation Vincent maintenant (le cas de l’Ecole Agricole et le travail avec les enfants de Rue)

En 1994, l’Ecole Agricole de la Fondation Vincent obtint un don de la Fondation Kellogg des Etats-Unis pour réaliser un projet de quatre ans et renforcer son programme académique. Avec l’aide de ce projet nous avons construit trois salles de classe un bloc administratif, quatre dortoirs pour 150 étudiants, une cafeteria et une autre maison pour loger le laboratoire agricole, la salle d’informatique, la salle de lecture.

Depuis janvier 2010, lors du grand passage du terrible tremblement de terre qui a secoué tout le pays et jusqu’à cette date, l’Ecole Agricole de la Fondation Vincent traverse les moments les plus critiques de son histoire. Pour le moment nous avons dû déloger l’Ecole parce que les bâtiments étant fissurés représentent de grands dangers pour les personnes qui y fréquentent ; il faut signaler aussi, l’impossibilité de payer les professeurs convenablement et la fermeture de l’internat pour des raisons financières parce que la situation économique des jeunes qui fréquentent l’établissement est très précaire. Pour le travail réalisé avec les enfants de rue depuis 2008 jusqu’à nos jours, nous n’avons pas reçu encore l’aide de l’Etat.

Pour assurer la pérennité de l’Ecole Agricole et le travail avec « des Enfants de rue » (Enfants en difficulté), la Fondation Vincent Fondation Vincent a aujourd’hui besoin d’être appuyé effectivement par l’Etat Haïtien comme s’était prévu d’ailleurs dans le contrat signé entre ces deux partenaires (l’Etat Haïtien et la Congrégation des Salésiens) cf. le Moniteur, Journal Officiel de la République d’Haïti, No. 48, lundi 10 Juin 1935.

Cérémonie de clôture des 60 ans

24 mai, Jour mémorable et jour de fête pour les salésiens du Monde entier.
Pour marquer cette fête et clôturer le Jubilé des 60 Ans de présence des salésiens à la Fondation Vincent une messe d’action de grâce a eu lieu ce mardi 24 mai 2016, à 9h Am, à la Paroisse de Saint Jean Bosco au Cap-Haïtien; l’Eucharistie a été présidée par son Excellence Mgr. Max Le Roy Mésidor, Archevêque Métropolitain du Cap-Haïtien.

Le Rvd. P. Ducange Sylvain, l’ancien Provincial des salésiens en Haïti, dans son homélie nous a rappelés « qu’aujourd’hui, toute la famille Salésienne est en fête. Nous célébrons la Bienheureuse Vierge Marie, Secours des Chrétiens, Patronne principale de l’Institut des Filles de Marie Auxiliatrice, de la Congrégation des Salésiens de Don Bosco, et de la Famille Salésienne. Depuis 60 ans, la Communauté Salésienne de la Fondation Vincent est placée sous sa totale protection. Elle est la patronne de cette communauté qui cherche à répondre à la volonté du Seigneur en étant « Signe et Porteur de l’amour de Dieu pour les jeunes » particulièrement les plus pauvres, les plus vulnérables de notre société.

Avec Marie, nous rendons grâce à Dieu pour son action dans la genèse de toute l’œuvre salésienne particulièrement, celle du Cap-Haitien en 1955 ici à Camp Fort. Nous lui disons merci pour son action dans la vie de l’Eglise, de la société et de notre pays. Don Bosco, inspiré par l’Esprit Saint, a reçu ce grand don de Dieu à toute l’Eglise, le charisme salésien. Cependant, il s’est toujours senti accompagné par Marie jusqu’à dire à la fin de sa vie : « C’est elle qui a tout fait ». 60 Ans de présence des Salésiens ici, mais pas tout seuls, car grâce à l’intercession de Marie, Dieu intervient dans notre vie, pour dépasser les épreuves quotidiennes, pour toucher et guérir les cœurs meurtris, pour avoir le courage et les moyens d’accompagner, d’éduquer les jeunes, former des générations d’hommes débout pour notre pays et pour le monde, et surtout des chrétiens en leur inculquant les valeurs évangéliques […] puisse le Seigneur, par son intercession continue à bénir tous les collaborateurs de cette Œuvre, les Salésiens qui y travaillent afin qu’elle continue à former de bons chrétiens et d’honnêtes citoyens que le pays a tant besoin ».

Il y a eu la présence des prêtres de l’Archidiocèse, des religieux et des religieuses : les Filles de la Charité de Saint Louis, les Filles de Marie Auxiliatrice, les Sœurs de la Sagesse, les Sœurs MIC, les Sœurs de Saint François de Sales ; la présence des autorités civiles, les délégations des écoles : Martin Luther King, les Sœurs Salésiennes « Filles de Marie Auxiliatrice », les Sœurs de Cluny, Collège Notre Dame, FIC, Regina Assumpta, l’Essor, les Sœurs de St François de sales, Filles de Marie et l’Ecole Technique de Don Bosco venant de Fort-Liberté « DBTEC ») et des groupes de fidèles.

Les salésiens de la Fondation Vincent ont profité également de ce grand Jubilé des 60 Ans pour honorer : 6 anciens Directeurs de l’œuvre (Rvd. P. SIMON Joseph, Rvd. P. STRA Attilio, Rvd. P. PASCAL Hector, Rvd. P. CHARLES Jacques, P. Rvd. P. JEANNOT Gérald, Rvd. P. MESIDOR Jean Paul et le Rvd. P. Ducange Sylvain pour son passage ici comme Salésien stagiaire ; 16 Professeurs, 1 Secrétaire, 1 Directrice d’Ecole Fondamentale, 13 collaborateurs du Personnel de soutien ayant plus de vingt-cinq (25) ans de services à la Fondation Vincent, pour leur générosité, leur fidélité et leurs efforts soutenus afin de maintenir la mission d’éducation et d’évangélisation au sein de l’établissement.

Le Rvd. P. André MYTILIEN, l’actuel Directeur de la Fondation, a exprimé ses remerciements par des mots sincères à tout un chacun.

Après la messe, pour marquer d’avantage ce jour, un somptueux dîner a été organisé à la cafétéria de la Fondation Vincent pour 125 invités d’honneur, et un plat chaud distribué dans le jardin de l’Ecole à 1.350 élèves.

Et pour terminer la journée en beauté, il y a eu une activité sportive. Des matchs de Football et de Basket Ball opposants la Fondation Vincent et deux autres Ecoles de la Ville. Ce fut une journée remplie et réussie. Ce fut la fête, ce fut la joie. Et comme le Rvd. P. Ducange l’a si bien mentionné dans son sermon de circonstance « La joie est l’une des vertus de la spiritualité salésienne ».

Bonne Fête de Marie Auxiliatrice,
Bon Jubilé des 60 Ans, avançons au large !